La Giblana - Société de tir Stand de Vuisternens-en-Ogoz


Aller au contenu

Société

Présentation

"----------------------- Expressément favorisée au titre de la défense nationale, la pratique du tir et la détention d'armes n'est pas chez nous le fait de semi-clandestins, mais celui d'hommes et de femmes libres, jaloux de leurs droits et conscients que le bien commun relève de leur responsabilité. Ailleurs, le tir n'est peut-être qu'un simple sport ; en Suisse, c'est le signe tangible par lequel se manifeste la confiance mutuelle qu'entretiennent l'Etat et ses citoyens, qui sont ou ont été également ses soldats.

Etre un tireur, c'est vouloir sauvegarder une manière de vivre et un esprit. Parce qu'il faut que des hommes se lèvent pour maintenir les valeurs matérielles et morales qui nous ont été confiées par nos devanciers, La Giblana est fière de présenter ses activités.



La Société de tir "La Giblana" ...

... a pour but la pratique du tir à 300m aux armes d'ordonnance ainsi qu'aux armes sportives.

... nous avons notre stand à Vuisternens-en-Ogoz (FR), sur les flancs du Mont Gibloux qui nous a inspiré notre nom.

... nous desservons les communes de Farvagny, du Glèbe, de Rossens et de Vuisternens-en-Ogoz pour l'accomplissement des tirs obligatoires.

... nous promouvons les sentiments patriotiques et soignons la camaraderie. Les tireurs sont des gens calmes et pondérés et notre état d'esprit est à des lieues de l'idée de violence dont les armes sont généralement l'image !


... nous comptons une quarantaine de membres actifs, dont une dizaine de juniors (Jeunes Tireurs). Un cours Jeunes Tireurs s'adressant aux jeunes garçons et filles de 16 à 20 ans issus des communes précitées est organisé chaque printemps.

... nous hébergeons le Tir Interusines, manifestation tradiionnelle qui a son propre comité d'organisation.

... outre le classement annuel interne, les plus "pointus" parmi nos membres disputent les concours de groupe et la Coupe de la Sarine, et d'autres concours encore s'agissant de la catégorie A.



Tout ceci en ne perdant jamais de vue qu' "un saint triste est un triste saint" et qu'un crochet au stand ne se conçoit pas sans une halte à la buvette pour échanger en toute convivialité !...



Revenir au contenu | Revenir au menu